LE COEUR

Ulysse et Pénélope – Le Primatrice

– I –

LE COEUR

 Tu vas bien ? – OUI.

Ce serait trop mal poli de tout simplement répondre NON à tout le monde, et de créer une énorme gêne en leur racontant mes états d’âme. Mais à chaque fois qu’on me demande si je vais bien, je mens et je dis – OUI, ça va, avec un petit sourire bien maîtrisé.

La vérité est toute une autre. Et la réponse la plus honnête serait de répondre – Non, je suis triste et j’ai le cœur brisé. 

Par où commencer ? Encore par mon divorce, celui qui est actée chez les avocats, mais toujours en cours? Que c’est looooong de divorcer !

Mais oui commençons par là, puisque en tout cas, c’est le déclencheur principal de tout ce-ci :

J’ai quitté mon mariage par burn-out et solitude. Ce sont les deux mots que je retiens de la fin de mon mariage. Quand on est marié, on est censé être là l’un pour l’autre, mais quand ce n’est pas le cas, le cœur fini par faire un arrêt et dire STOP. Je me suis épuisée à être seule dans mon couple, et j’ai décidé que je ne voulais pas vieillir avec un homme qui me faisait sentir seule par son absence.

Il m’a fallu beaucoup de courage pour prendre cette décision, et beaucoup de force pour partir. Mais cela n’a pas empêché mon cœur d’être très triste tout au long de la séparation. Il m’a fallu beaucoup de larmes pour briser ce mariage. Mais c’est une décision sans regrets.

Que le cœur est capricieux ! On ne choisit pas à quel moment on retombe amoureux, et un jour, en mangeant un poulet et des frites, je suis retombée amoureuse. Une surprise complètement inattendue.

Par respect de mon très cher futur ex-mari, et de notre cohabitation ensemble à l’époque, je n’ai pas parlé de cette relation publiquement… Je l’ai gardée discrètement et avec beaucoup de pudeur. Seulement les amis très proches étaient vraiment au courant.

L’amour secret, celui des amants qui se tiennent discrètement la main dans le noir, celui qui fais des papillons au ventre avec juste un regard… L’amour que nous n’attendons peut-être plus.

Comme des ados ? Non. J’ai vécu terriblement des choses dans ma vie pour ne plus réfléchir aux conséquences et aux situations que je vis aujourd’hui : je réfléchis trop maintenant, je rumine, je me pose des questions, je tourne en boucle dans ma tête, et j’avance petit à petit… Un pas après l’autre… Un battement de cœur après l’autre.

Le temps est passé trop vite. Deux ans plus tard, nous étions encore ensemble dans cette relation qui n’existait vraiment que qqs jours par mois, qqs wkends ensemble, un dîner par ci, et un baiser par là. Une relation dans laquelle je ne trouvais pas vraiment ma place.

Je me rends compte aujourd’hui que j’ai du mal à me donner, à faire confiance, et que je deviens de plus en plus exigeante. Mais je sais très bien ce dont mon cœur à besoin, le type de relation et d’amour que je voudrais, et les situations que j’accepte et que je n’accepte plus.

Être amoureuse et me sentir seule dans mon couple sont deux choses absolument incompatibles pour moi. J’ai besoin de me sentir accompagnée, de savoir que la personne qui est avec moi sera là le soir pour me serrer dans ses bras, qu’on me prenne la main et qu’on me dise « je suis là ».

Il y a qqs années mes grands-parents étaient déjà vieux et malades. Papi avait fait un AVC et ne parlais plus, et Mamie avait un terrible Alzheimer… Mais dans ses moments de lucidité, elle s’approchait de lui, lui tenais la main et lui disait « je suis là ». Il restait à la regarder droit dans les yeux avec un énorme sourire et à lui serrer la main.

En regardant cette scène, j’ai compris que je n’étais pas marié à la bonne personne, mais surtout au type d’amour que j’attendais en couple.

L’amour tout seul ne construit pas une relation dans le temps. Il faut savoir se donner, comprendre les besoins de l’autre, et savoir être là l’un pour l’autre. L’amour se construit et se travaille tous les jours. Je ne suis pas Pénélope, je n’ai pas le coeur des femmes de marins.

Aujourd’hui j’ai encore le cœur brisé.

Il semblerait que j’aime les hommes égoïstes qui ne savent pas se donner en couple. Le problème, c’est que je commence à les comprendre, et que peut-être, petit à petit, je deviens un peu comme eux. Cela me fait très peur.

Comme le cœur est capricieux, et sûrement beaucoup trop complexe.

Je me suis dit que je n’étais pas la seule à vivre cette situation. Que de nous jours, nous sommes à la poursuite d’une vie parfaite et nous ne prenions plus le temps de dire la vérité sur nos sentiments. Voilà, je l’ai fait… Et même si j’ai le cœur brisé depuis longtemps, toute fois j’ai une certitude : C’était une histoire d’amour.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par

French blogger. From Paris with love.

7 commentaires sur « LE COEUR »

  1. Bonjour Vivianne.
    Tes mots me touchent, me bousculent et trouvent écho en moi. Deux ans que la séparation d avec le papa de mes loulous a eu lieu. Comme toi, je me sentais seule dans mon couple. L arrivée de notre deuxième n a rien résolu bien au contraire. Je voyais mes parents s aimer et je n arrivais pas à retrouver ce même amour dans mon couple… Puis un jour j’ai décidé de préserver la tendresse et l affection entre nous deux… Je lui ai dit que je voulais que nous nous separions.
    Pendant des semaines, j’ai pleuré. Un tsunami sentimental… La culpabilité…. Le soutien envers mes enfants… Mais aussi les amis qui me tournent le dos… Je suis partie, je suis la vilaine. Désormais nos rapports sont sereins. La vente de notre maison est prévue pour la fin du mois. Que c est dur….
    Après ma séparation, quelques mois plus tard je suis retombée éperdument amoureuse… Des mois où je me suis laissée porter par ce bonheur…. Naïve… On m offrait enfin des mots tendres… On faisait attention à moi… Il se disait amoureux…. Voulait s installer…. A rencontré mes enfants….maintenant, il est un autre homme. Lunatique, égoïste, agressif dans ses propos. Il veut prendre ses distances. Il revoit son ex conjointe et est perdu. Je suis restée scotchée. J ai mal mais je me raccroche à mes enfants. Pas question de sombrer. Et pourtant, je suis encore prise dans ce tourbillon de sentiments. Comment faire confiance à un homme ? Comment reconstruire cette mosaïque qu est devenu mon cœur ?
    Je te comprends tellement. Sincèrement, j espère que tu vas reconstruire ce petit cœur brisé. Je me dis qu’il existe bien quelqu un pour nous rendre heureuses….pour nous aimer jusqu’aux étoiles comme dirait mon fils.
    Merci pour ton blog et ton compte instagram…. Je ne commente jamais car pas de compte personnel….
    A très bientôt et profite du temps avec tes enfants, ta famille et tes amis….

    1. Ma très chère Magali, j’e viens de trouver enfin le courage de revenir sur mon blog.J’avais besoin de qqs jours de distance et de silence pour reprendre mon souffle. Comme je comprends ton histoire, ta douleur, ton coeur et tes rêves brisés. Courage pour la vente de ta maison, ça va marquer toute une nouvelle étape dans ta vie. Et puis je ne sais pas quoi te dire, je suis moi meme perdue dans mes centimes. J’ai notamment peur de l’impact que tout ce-ci aura sur moi, sur ma façon de voir l’amour… comme toi, je ne sais plus si j’arriverais à nouveau à aimer avec autant de naïveté.Mais pour l’instant, je vais juste vire un jour après l’autre, et prendre le temps d’oublier, de tourner la page, et d’apprendre à vivre seule.
      Je t’embrasse fort, et n’hésite pas à me contacter sur IG par message privé.
      Bisous, et plein d’amour,
      Vivianne.

  2. Whaou ! Quel courage.

    Bonjour Viviane,

    Tout d’abord, j’aimerais te féliciter pour ton courage. Pas si évident que ça de parler de sa vie privée de façon publique. Mais en même temps en faisant cela, tu crées un lien fort avec tes lectrices que nous sommes (eh oui, il m’arrive aussi de te lire), nous donnant force et courage pour accepter, non seulement d’être soi-même dans une relation amoureuse, et dans la vie au quotidien également, sans pour autant exclure un éventuel amour qui pourrait se présenter à nouveau dans le futur.

    Savoir dire non quand ça ne va plus, quand c’en est trop, même si cela est parfois plus dur que l’on ne pense, tout dépend de la force des sentiments qu’on a construit pendant de longues années au cours de cette relation.

    Des portent peuvent se fermer, mais il y a toujours un nombre illimité d’autres portes…

    Je te souhaite le meilleur

    MYD

    1. Bonjour Marina, merci pour ton message. J’ai comme l’impression que des nos jours nous somme prêts à partager du bonheur et une quête de perfection, plutôt que de la réalité et des sentiments. J’ai déjà essayé d’être parfaite… et cela ne m’a pas rendu heureuse. Maintenant je veux être vraie, et sincère, éprouver les sentiments comme ils arrivent, et puis si mon partage peut aider d’autre femmes dans leur quête de soi, je serais plus que ravie de continuer à partager ici.
      Je t’embrasse,
      Vivianne.

  3. Bonjour! Vraiment votre histoire est émouvante triste j’ai failli mémé pleurer Vivianne on est trop content de vous c’est bien de raconter des genres d’histoire pour que nous les hommes ont puisse donner le temps et l’amour le respect à nos copines merci encore ciao

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.