Congé Parental

Il y a un an je reprenais mon travail comme Styliste – Infographiste après 1 an de congé parental. Ce fut une très belle année dans notre vie de famille. Matéo était un petit bébé calme, agréable, souriant, qui dormait bien. Eva allait à l’école, je la gardais avec bébé les mercredis à la maison, et les week-ends nous faisions très souvent des BBQs avec les amis proches. Nous avons également profité de mon « temps libre » pour partir 2 mois en République Dominicaine, et bien profiter du soleil et du sable chaud. Avec le recul je crois que ce fut vraiment une très belle année… Peut être la plus belle de toute ma vie adulte.

Néanmoins, être en congé Parental n’est pas si simple tous les jours; Il faut être prêt psychologiquement à passer beaucoup de temps à la maison. On a tendance à s’aliéner sans se rendre compte, et on reste très souvent en tête-à-tête avec bébé. Les couches et les compotes finiront pas vous lasser… et ne parlons pas des cris et des pleurs! Dans le meilleur des cas, votre bébé sera un ange et dormira correctement ses 2 siestes de la journée + 8/9 heures la nuit… Oui , je sais, je vous énerve là, car j’ai eu cette chance.

Pendant votre congé parental vous ferez également beaucoup d’administratif: feuilles de soins, factures, dossier crèche, CAF, impôts, etc. Tout le monde veut un petit papier venant de votre part… et tout ça prends un temps fou !!! Vous irez aussi très souvent au Super Marché, à la pharmacie, à la poste, et chez le boulanger… Ce sera un peu votre parcours quotidien avec bébé, et au bout de 2/3 mois vous n’en pourrez plus de parler de la météo avec votre boulanger… Il est gentil, mais ça commence à vous saouler car il pleut tous les jours depuis 1 mois !!!J’ai également fait plus ample connaissance avec mon facteur. On se voyait presque tous les jours quand il venait déposer les colis et le courrier de la journée. Lui il me parlait aussi de la météo, de mon portail cassé, et de la sonnette qui ne marche pas les jours de pluie. Je le voyais très souvent dans la semaine, et j’ai su que j’avais un problème de e-shopping le jour que j’ai dû me débarrasser des cartons stockés dans la cave… OMG ! Il y en avait par dizaines !

Ce congé parental vous permettra aussi de mieux connaitre vos voisins, ainsi que tous les parents à la sortie de l’école… Et tout le monde saura qui vous êtes: la maman d’untel ou d’unetelle, celle qui n’est pas bien coiffée et qui dépose son gosse en pyjama et Ugg le matin, car tout le monde saura que vous êtes en congé parental. Moi aussi j’ai fait honte le matin sur le chemin de l’école… j’appelle ça La Mommy Walk of Shame !!!

Bref, un congé parental ne fait pas vraiment rêver. Je pense qu’une des choses qui m’a le plus dérangé c’était le soir venu, quand la maison était calme avec les enfants au lit, que j’avais déjà TOUT rangé pour la vingtième fois, et que Chéri arrivait et me demandait: « Alors ta journée? Tu as fait quoi aujourd’hui? » A ce moment là j’avais envie de me mettre à pleurer, car finalement je n’avais RIEN fait de ma journée; j’avais lancé 3 lessives, plié le linge, fait manger les petits, les avais baignés, rangé la maison, peut-être jardiné… Je n’avais rien fait de spécial ou d’important… Je m’énervais souvent avec cette question.IMG_3785

ET finalement, il faut savoir aussi, que même si vous êtes à la maison pour vous occuper de votre bébé, vos collègues ne comprendront pas ( ou bien auront oublié leur congé parental ) et vous le feront payer dès votre retour au travail. J’ai vécu un retour au travail INFERNAL ! Rétrogradée, placardée, snobée, et ignorée pendant les premières semaines. Ce fut vraiment très difficile à gérer… Mais on fait tous du mieux que nous le pouvons, alors No Hard Feelings. Depuis, nous sommes tous passés à autre chose.

Je peux parler maintenant de ce congé parental avec beaucoup de recul car c’était il y a un an, et je reviens sur cette période parce que je n’avais pas encore parlé de cette expérience sur le blog. J’ai eu le déclic en lisant l’article écrit par Sebastien du blog Desperate Houseman ( lire l’article ici ). Et j’ai trouvé ça drôle, car homme ou femme, l’expérience de rester à la maison pour prendre soin du bébé est vécu de façon très similaire.

img_1167-1Finalement, ce congé parental peux sembler très prometteur, mais attention aux pièges de la vie à la maison avec bébé. Je l’ai fait deux fois et je suis satisfaite du temps passé avec les enfants, car j’étais là pour les voir changer et grandir à chaque étape, et rien que pour ça je pense que le temps à la maison ne fut pas perdu.

 

 

Publié par

French blogger. From Paris with love.

6 commentaires sur « Congé Parental »

  1. Bravo à toi pour ce beau témoignage et bravo à toi d’avoir pris ce congé parental ! Un réel défi en soi, et une épreuve pour nous parents même si c’est pour le bien être de nos enfants.

  2. Et ben tu vois, moi j’aurais adoré prendre un congé parental. Mais dans mon milieu pro, ça ne se fait pas, pourtant je sais que c’est légal, mais je n’ai pas osé. Donc j’ai repris le boulot pour chacune de mes filles quand elles avaient 3 mois. Et mon boulot c’est 45/50 heures par semaine, plus des gardes de nuit et de week end. L’avantage c’est que j’ai des RTT en plus de mes congés annuels, donc je leur consacre tout mon temps libre. Je n’hésite pas à prendre une journée pour les accompagner en sortie scolaire ou juste pour passer du temps avec elle. Travailllant très près de mon domicile, je peux aussi m’absenter du travail juste pour accomapgner ma grande à l’anniversaire d’un coapin avant de retrouner bosser, ou pour assister au goûter de Noël de ma petite.Mais je garderai toujours une pointe de culpabilité de ne pas avoir pris de congé parental. C’est génial que tu aies pu le faire, car même s’il y a des points négatifs, ce n’est que provisoire. Le temps passe si vite. Bise.

    1. Cousou Sabrina! Certes je suis heureuse d’avoir eu cette chance; ne pas jouer contre la montre pour voir les enfants quand ils sont petits et un privilège… Mais tout vient avec un prix. Et c’est vraie, le temps passe très vite! Alors profitons au mieux que nous le pouvons… et chaque chose à son temps. Bisous

  3. Je me retrouve totalement dans votre article, je suis en congé parental depuis 6 mois et j’ai l’impression d’étouffer, je cours toute la journée, je range 20 fois la salle de jeux, fait 4 lessives…je me demande pourquoi je me maquille ou prends le temps de faire un brushing car je ne sors presque plus. Et je n’attends qu’une chose c’est le retour de mon mari le soir pour avoir une discussion d’adultes! Et j’appréhende le retour au travail car mes collègues ne m’adressent plus la parole et mon patron ne m’a même pas félicité ou donne un cadeau pour la naissance de ma fille. Bref c’est compliqué !

    1. Merci Marion pour ce joli témoignage. Nos vies de maman ne sont pas tjrs très simples, mais tout est passager… Un peu de patience encore et courage pour la reprise ( j’avais pris des vitamines!). Bisous, et à bientôt sur le blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s